Une histoire courte par Raphaël (merci !), ou une utilisation incongrue des fish eyes qui prouve qu’il n’y a pas que le cœur qu’on peut avoir sur la main.

wRaph-IMG

 

Publicités