Il ne faut pas craindre de rouler hors bitume pour arriver et repartir de Lalibela par la route, mais on est récompensé de sa peine.

Cette « petite Jérusalem », haut lieu sacré du christianisme orthodoxe est desservie par un triangle de routes non bitumées.

_DSF0219

Une grosse averse, et nous voilà sur une vraie piste noire de ski, camions en travers, Toyota Hiace surchargés tirant prudemment des bords, 4×4 prudemment au pas, les bus de 3° classe (vieux Tata indiens) font ce qu’ils peuvent.

Quand la saison des pluies arrivera, ce sera déjà tout détrempé, sympa pour les villages traversés.

_DSF0223

 

Publicités