Apprenez le monde à vos enfants, entretenez leur curiosité, enchantez leurs découvertes…

Faites leur lire les penseurs, les faiseurs, les marchands, les voyageurs, les sagas, le National Geographic des débuts, et même Picsou magazine…

Battez vous pour leur apprendre les déclinaisons, les verbes irréguliers, et surtout communiquer sans tous ces trucs…

Montrez leur des îles, des volcans, et surtout qu’ailleurs d’autres gens vivent aussi, habillés différemment, qui mangent des trucs bizarres, et que l’on ne comprend pas quand ils vous parlent.

En bons parents, on s’y est appliqués pendant le court-long temps de l’enfance, sans jamais être certains de ce qui s’imprime, de ce que ça va déclencher chez ces petits.

Quelques part on a dû (trop bien ?) réussir, mon jeune adulte de fils, en poste en Afrique centrale après presque un an en Asie du Sud-Est, me propose de le rejoindre chez « les habitants les plus éloignés de la terre ».

Je serai normalement à Addis-Abeba dans quelques heures.

J’ai lu Kessel, De Monfreid, Rimbaud, mon fils aussi, mais je sais que l’Éthiopie reste aux confins de ma connaissance, de mon imagination, une autre planète m’attend à la sortie de l’aéroport.

Et comme les dieux – Zeus et les autres dieux dans l’Iliade, Poséidon dans l’Odyssée – qui vont banqueter chez ce peuple des « visages brûlés » sans reproche, on risque aussi de se trouver alors momentanément coupés des autres mortels.

à suivre…

Apprenez le monde à vos parents, entretenez leur curiosité, enchantez leurs découvertes…

Publicités