Pour la plupart des gens le mot « les boucaniers » désigne un club de vacances ou une résidence immobilière.

Mais la vérité est ailleurs.

Il suffit de suivre les panaches de fumée émanant de petites cahutes en tôles pour manger du poulet boucané.

C’est sûr l’atmosphère ne sent pas le Givenchy et point besoin de réclamer un coin non-fumeur mais c’est un point de rencontre sympathique dans le village.

wIMG_2936

 

wIMG_2931

 

wIMG_2937

Publicités