De passage au Maroc, et spécialement à Marrakech depuis mon retour d’Imilchil, voilà bien des années, pour un long week-end avec ma compagne.

Sokal - Paradise
(extrait de « Paradise », de Sokal & Bingono chez Casterman)

Passage rapide à la médiathèque de Nice d’où je ramène « Cartoville Marrakech » (Gallimard), « Marrakech City trip » (Petit Futé), « 100% Marrakech » (Berlitz) et « Marrakech itinéraires » (Casterman).

Trois de ces quatre livres sont consternants d’inutilité, voire d’inexactitude, et rappellent les pages « spécial bon plan, allez passer un séjour à » que l’on voit fleurir dans les magazines de salles d’attente.

Catalogues se voulant sélectifs de restaurants et boutiques, mais finissant invariablement par sélectionner tous les mêmes adresses sur des critères éminemment destinés aux lectrices/lecteurs des magazines précédemment évoqués, tendance urbaine branchée et aisée,

(il y en a même un qui n’arrive plus à choisir et conseille sans réserve tout achat de tous produits à tous ces marchands si sympathiques. Même dans le petit souk des cuivres, voilà une affirmation que je me garderais bien d’imprimer).

Simple formatage consumériste, le voyageur n’y trouvera pas son compte, ni d’un point de vue pratique ni culturel.

On retiendra spécialement l’un d’entre eux qui se propose de vous faire faire un circuit précis dans la médina avec des pages entières d’indications, de quoi se prendre les babouches dans tous les trous de la chaussée sans rien voir de l’environnement tellement le texte est dense. Opération qui annonce une visite inintéressante et probablement vouée à l’échec au prochain croisement, au moins ça distrait les locaux.

Et le quatrième est un petit miracle d’intelligence et de compréhension.

Lonely Planet Marrakech

Magnifiquement illustré par des aquarelles de Jacques Ferrandez auteur entre autres des très beaux Carnets d’Orient et tout aussi intelligemment écrit par Olivier Cirendini, c’est, sans surprise serait on tenté de dire, une édition Lonely Planet.

Ne cherchez pas à y trouver adresses d’hébergement ou autres détails pratiques qui restent réservés aux guides de l’éditeur, mais laissez vous emmener pour des visites guidées et expliquées comme si les auteurs étaient avec vous, et de temps en temps les illustrations vous sautent aux yeux dans toute la force de la vérité, on est dans le livre, à moins que ce ne soit l’inverse.

Voilà, maintenant vous pouvez toujours acheter des mauvais guides, mais ne venez pas vous plaindre on vous aura prévenu !

Vous voulez l’acheter au prix éditeur 15€ livré  ?

Hélas non, je ne suis pas payé par Casterman, mais en cliquant sur le lien Amazon en dessous, ça me laissera une marge suffisante pour me payer un thé à la menthe à Djemma.

 

Marrakech Itinéraires

 

_MG_1547 Marrakech

Octobre 2012

Publicités