Les fiancés de l’équinoxe, reportage paru dans L’univers du vivant le 30 mars 1990.

De toutes les foires-pélerinages du Maroc, le moussem d’Imilchil est le plus fréquenté. Au centre de l’Atlas, cette fête d’équinoxe rassemble bergers et paysans après la transhumance et les moissons de l’été, mais aussi les célibataires en quête d’âme soeur.

Photographies Thierry Rebours, tous droits réservés, me contacter pour toute utilisation (500 images disponibles) .

udv-couv

Imilchil, Atlas marocain – 1990

Publicités