La foire, aussi célèbre que le moussem, attire un grand nombre de marchands et d’acheteurs. Les moutons vendus à Imilchil sont en effet réputés jusqu’à Fès ou Marrakech. Par ailleurs ce modeste village est connu sous le nom de « la Porte du grain » depuis que les céréales du nord y transitent à destination du sud trop aride. Mais il faut encore nourrir cette foule, et il arrive que les mêmes camions transportent des denrées et ceux qui les consommeront quelques temps plus tard.

atlas62

imil48

atlas37

Imilchil, Atlas marocain – 1990

Publicités