Bien que le sacré se mêle très souvent au profane, le tumulte qui s’élève du champ de foire provient surtout des discussions entre acheteurs et marchands pour lesquels une transaction ne saurait s’effectuer sans d’interminables palabres car, outre cette habitude tout à fait orientale, un achat comme une vente représente l’aboutissement d’une année d’âpres efforts.

imil43

imil15

imil34

imil2

atlas51

atlas241

Imilchil, Atlas marocain – 1990

Publicités