Sur les marchés ruraux abondamment approvisionnés, tout est frais et appétissant.  Pour le touriste, pas de problème pour y goûter, il suffit de s’asseoir dans l’un des petits restaurants environnants.

Attention, les menus sont strictement en vietnamien, ce qui n’est que modérément gênant vu qu’il n’y a aucun menu imprimé, oubliés les numéros si pratiques des restaurants asiatiques à l’étranger.

Mékong - les poissons

Mékong 2003

Publicités