Les produits bougent beaucoup, sont énormément manipulés. La mécanisation est chère, et tout le monde gagne sa croute, et les pastèques volantes (tant que ce n’est pas dans ma direction), c’est tellement gracieux !

Mékong, le vol de la pastèque

Mékong - le vol des pastèques

Mékong 2003

Publicités