Les trains indiens sont longs, et lents, même s’ils sont plutôt rares au Rajasthan.

Par conséquent le passage à niveau, une fois le trafic bien tassé ôtant tout espoir de se faufiler, offre l’occasion de contacts avec les usagers les plus divers de routes surprenantes.

Ici encore, la curiosité de l’étranger trouve en miroir celle des indiens, amusés de cette rencontre incongrue.

inde, le passage à niveauBikaner 2011

Publicités